La section socialiste de Châtillon dénonce les propos sexistes inacceptables du maire du Plessis Robinson

La section de Châtillon a pris connaissance des propos sexistes inacceptables du maire du Plessis Robinson à l’égard d’Anne Hidalgo. Nous exprimons toute notre solidarité vis à vis d’Anne Hidalgo et vis à vis de toutes les femmes victimes de sexisme. La réponse du maire du Plessis Robinson mettant en cause notre député Jean Marc Germain est elle aussi parfaitement inacceptable. Halte au sexisme ! Ce n’est pas parce que l’on est maire que l’on doit se permettre n’importe quoi !

Laisser un commentaire