UNIE, LA GAUCHE PEUT L’EMPORTER DIMANCHE PROCHAIN A CHATILLON-FONTENAY-AUX-ROSES

La liste SEGRE-WIDLOECHER a bien résisté dans un environnement national compliqué pour le Parti Socialiste. Elle réalise en effet 27,80% au 1er tour. A Châtillon, avec 27,21% elle recule de deux points seulement par rapport aux cantonales de 2011 qui se sont déroulées dans un contexte plus favorable, le PS étant dans l’opposition au gouvernement Sarkozy.

De leurs côtés, sur le total des deux villes, Europe Ecologie-Les Verts frôle les 10% avec exactement 9,95% et le Front de Gauche réalise 6,61%.

Ainsi, unie, la Gauche totalise 44,36% des voix soit près de deux points de mieux que la liste de droite UMP-UDI 42,61% avec un petit 41% à Fontenay-aux-Roses pourtant dirigée par son maire. Premier revers pour lui quelque mois seulement après sa victoire aux municipales de 2014.

Quant au Front National, avec 13,04%, il reste à peu près dans les mêmes eaux qu’en 2011 et ne peut se maintenir pour le second tour.
Celui-ci opposera donc dimanche 29 mars la liste de Gauche emmenée par Jacqueline SEGRE et Patrick WIDLOECHER à la liste UMP-UDI qui ne peut l’emporter qu’avec les voix du FN…

Maintenant, c’est aux électeurs de choisir : envoyer un énième conseiller de droite au Conseil départemental élu avec les voix du FN et donner à Châtillon et à Fontenay tous le pouvoirs locaux ou presque à la droite. Ou alors, élire deux conseillers de gauche déterminés qui défendront pied à pied les conquêtes et les prestations sociales tout en contrôlant au Conseil départemental les initiatives de la droite  ?

Pour les démocrates de tous bords, poser la question, c’est déjà y répondre. En effet, ils savent que la démocratie et l’éthique ont besoin de débats contradictoires pas d’une voix de son maître, en l’occurrence celle de Patrick Devedjian, déjà virtuellement réélu Président du Conseil départemental 92 .

Laisser un commentaire