Archive pour janvier 2014

Agression de militants politiques à Châtillon : le communiqué de Martine GOURIET

vendredi 31 janvier 2014

« J’ai appris par « Le Parisien » que la candidate du Front National à Châtillon avait été victime, avec un de ses colistiers, d’une agression. Je condamne fermement toutes les violences, y compris bien sûr celles qui s’exercent sur des personnes dont je désapprouve fortement les idées et dont le parti est lui même très virulent dans ses propos. 

Il est nécessaire que la campagne électorale se passe dans  des conditions sereines et honorables. »

Vipère(s)

mardi 28 janvier 2014

Dans l’article de son blog où il nous traite de « langues de vipère« , Jean-Pierre SCHOSTECK a finalement rajouté le « s » qui manquait à « vipère« …

Donc, contrairement à ce qu’il affirme régulièrement dans ses tracts, l’opposition sert à quelque chose…La preuve, ici, à corriger ses fautes de grammaire… Et nos conseils grammaticaux, ils sont gratos. On est trop bons…

Le « capitaine » pète les plombs ! Le naufrage n’est pas loin…

lundi 27 janvier 2014

« Le capitaine« , c’est ainsi que se définit sans prétention Jean-Pierre SCHOSTECK sur son blog, a de plus en plus de mal à faire face aux critiques justifiées de sa politique ou plutôt de son absence de politique cohérente pour la ville de Châtillon.

Il vient en effet de péter les plombs en traitant les membres de l’opposition de « langues de vipère » (avec au passage une faute de grammaire du capitaine, car s’il y a plusieurs langues, il doit y avoir plusieurs vipères, non ? Ou alors il y a plusieurs langues dans une vipère et alors, c’est Tchernobyl à Châtillon…).

En fait, notre « capitaine » ne supporte plus les propos qu’il lit ici ou là sur « le procès injuste qui m’est fait« . Qui s’accompagne sans doute dans son esprit d’un jugement injuste, cela va de soi.

On ne doute pas que la procureur du tribunal correctionnel de Nanterre, Mme  Prévost-Desprez, va apprécier cette remise en cause de la justice par un élu de la République qui, il y a quelques années encore, votait les lois au Parlement…

On attend d’ailleurs avec impatience le jugement en appel qui obligera, il y a de très grandes chances, le capitaine, si par malheur il est élu, à descendre en fond de cale, pour se retrouver aux arrêts.

Conte de campagne…

mardi 21 janvier 2014

C’est la nouvelle année. Comme à chaque fois, le maire de Châtillon, Jean-Pierre SCHOSTECK, organise une petite fête avec les employés municipaux. Sont également invités, les conseillers municipaux de la majorité (28) et ceux de l’opposition (7). Oui, mais pas cette fois. Il « oublie » en effet d’inviter vendredi soir dernier les conseillers municipaux de l’opposition qui représentent, excusez du peu, près de 49% des électeurs à Châtillon, voire plus si l’on prend en compte le fait que la gauche a gagné toutes les élections depuis les municipales de 2008. Bah, 2014, c’est l’année des élections municipales, se dit not’ bon maire qui n’en est pas à un écart près… Oui, mais il y a un double hic :

1 – cette petite sauterie est payée avec l’argent de TOUS les contribuables châtillonnais, ceux qui votent à droite mais aussi ceux qui votent à gauche ;

2 – parmi les invités figuraient des futurs colistiers du maire qui ne sont pas aujourd’hui des élus, juste des candidats…

Donc, outre le fait que le comportement anti-républicain de Jean-Pierre SCHOSTECK témoigne d’une réelle inquiétude quant à sa réélection, tout milite pour que cette manifestation, qui est de fait devenue un meeting politique, figure dans les comptes de campagne du maire (c’est la somme d’argent maximum que chaque candidat peut dépenser durant sa campagne). Et comme il y avait beaucoup d’employés municipaux  invités + des futurs candidats de la liste sarkozyste, voilà le budget tracts et  affiches du candidat-condamné SCHOSTECK bien entamé…

31 JANVIER : PRESENTATION DE LA LISTE « MARTINE GOURIET » POUR LES MUNICIPALES

vendredi 10 janvier 2014

6a00d83452aea369e201a3fbfa1c3c970b-320wi

OFFICIELLEMENT, 33 748 HABITANTS A CHATILLON

jeudi 2 janvier 2014

Les chiffres du dernier recensement de population de l’INSEE viennent d’être publiés. A la date de 2011, la population de Châtillon s’élève à 33 748 habitants. Ce qui lui vaut entre autre une augmentation du nombre de ses conseillers municipaux qui passe ainsi de 35 à 39. Mais compte-tenu du nombre des nouvelles constructions effectuées par les promoteurs immobiliers depuis 2011, on peut légitimement penser que la population réelle de Châtilllon a déjà du dépasser la barre des 35 000 habitants.

Si la hausse des impôts locaux est, comme s’en gargarise le maire dans ses tracts électoraux, nulle depuis 8 ans à Châtillon, ils restent néanmoins encore parmi les plus élevés du 92. Et, durant cette période, la masse d’argent collectée sur la commune en impôts locaux (taxe d’habitation, taxe foncière, etc.) s’est sensiblement accrue (de près de 15 millions d’euros) au regard de l’augmentation du nombre de foyers imposables. Raison pour laquelle, les Châtillonnais sont en droit de s’interroger sur où est passé cet argent compte tenu du peu de réalisations publiques collectives effectuées par l’équipe sortante ces huit dernières années, seuls les promoteurs immobiliers érigeant de nouveaux ensembles…

Les Châtillonnais ont vraiment besoin en 2014 d’un changement d’équipe municipale ne serait-ce que pour pouvoir offrir à cette population grandissante les équipements collectifs, en nombre et en qualité, dont elle a légitimement besoin. L’occasion leur en sera donnée le 23 mars 2014 lors du premier tour des élections municipales.

A tous les Châtillonnais et Châtillonnaises, Bonne Année 2014 !

mercredi 1 janvier 2014

404764

Santé pour vous et vos proches et succès pour vos initiatives.

Ensemble construisons dès 2014 un nouveau Châtillon, plus solidaire, plus innovant, plus responsable.