Archive pour février 2012

Philippe PEMEZEC touché en plein Front

vendredi 24 février 2012

Philippe PEMEZEC, candidat désigné de l’UMP (+ du Front National ?) pour les prochaines élections législatives dans la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine, vient de se faire prendre la main dans le SAC par une journaliste déguisée en militante du Front National et venue chercher auprès du maire du Plessis Robinson une signature de soutien à la candidature de Marine Le Pen aux Présidentielles… En effet, il lui a avoué au détour d’une phrase qu’il avait voté Jean-Marie Le Pen contre Jacques Chirac au 2ème tour des avant-dernières élections présidentielles ! Pour couronner le tout, il ajoutera plus tard dans la même conversation qu’au Plessis, « il n’y a pas beaucoup d’arabes. Je fais très gaffe« …

Jean-Pierre SCHOSTECK, the artist n°2
Comme il ne peut y avoir de discriminations de quelque nature que ce soit lors de l’attribution de logements sociaux, Martine GOURIET, conseillère générale, a saisi le Procureur de la République pour qu’il en tire les conséquences. De son côté, Benoît MARQUAILLE, conseiller municipal du Plessis et conseiller régional IDF a écrit au secrétaire général de l’UMP, Jean-François COPPE, pour qu’il fasse le ménage au sein de ses rangs comme il l’a fait récemment en ouvrant une procédure d’exclusion de l’ignoble député du Nord, l’homophobe VANNESTE.
Quant au suppléant de PEMEZEC, Jean-Pierre SCHOSTECK, il fait l’autruche : cinéma muet sur toute la ligne, the artist n°2. Sa position est d’un coup devenue des plus périlleuse : soit, il réprouve les propos de PEMEZEC et alors, il doit renoncer à son poste de suppléant. Soit, il ne dit mot, et donc consent, ce qui nous fait un ticket pour les législatives Droite populaire/ Futur FN, on ne va pas se facho entre amis. Triste fin de carrière politique pour le maire de Châtillon que de faire attelage avec un PEMEZEC qui traîne déjà derrière lui de multiples condamnations en justice. La République n’a vraiment pas besoin de genre d’individu qui fait tache sur le drapeau de la démocratie. Les électeurs de la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine sauront le dire haut et fort bientôt, avec leurs bulletins de vote.

Affaire PEMEZEC – FN : Benoît MARQUAILLE (PS) écrit à Jean-François COPPE

vendredi 24 février 2012

Le Plessis Robinson, le 23 février 2012
A
Jean-François Copé
Secrétaire Général de l’UMP
Monsieur le Secrétaire Général,
Vous avez certainement pris connaissance des éléments révélés par Médiapart concernant les
relations ambigües entre monsieur Philippe Pemezec – Maire du Plessis-Robinson, Vice-Président du
Conseil Général des Hauts-de-Seine, et ancien Secrétaire départemental de l’UMP – et le Front
National.
Nous savions depuis longtemps que Monsieur Pemezec défendait nombres de thèses, d’idées, pour
ne pas dire de valeurs, proches du Front National ; nous savions également qu’il était capable de tenir
ouvertement des propos racistes, xénophobes, sexistes ou encore homophobes. Nous n’avons donc
pas été surpris d’un certains nombre de propos ou de faits révélés par Médiapart car nous savons qu’il
pourrait parfaitement en être l’auteur, et lui-même ne semble les démentir.
Alors, au-delà des éléments qui pourraient amener Monsieur Pemezec devant la justice pour
s’expliquer, notamment sur le refus d’attribuer des logements sociaux à des « arabes », un facteur
nouveau et essentiel dans cette affaire est que Monsieur Pemezec indique avoir voté pour Jean-Marie
Le Pen en 2002.
Nous avons bien noté que depuis de nombreuses années toute une frange de la droite n’hésitait plus
à défendre ouvertement quantité de thèses du Front National, mais nous n’osions croire que parmi
vos plus hauts représentants les dernières digues s’étaient rompues avec le front National.
Finalement, de récupérations politiques en récupérations politiques, certains ont fini par adhérer
purement et simplement aux idées et aux valeurs du Front National, amenant même, dans ce cas,
Monsieur Pemezec à préférer Jean-Marie Le Pen à Jacques Chirac !
C’était l’honneur du camp républicain que d’avoir su creuser un fossé infranchissable avec le Front
National. La question que pose les déclarations et les actes de Monsieur Pemezec est donc de savoir
si ce fossé existe toujours entre l’UMP et le Front National, s’il existe toujours une droite véritablement
républicaine ou bien de savoir si la droite populaire est devenue définitivement et totalement la droite
populiste ?
Nous attendons donc de vous que vous clarifiez la situation, que vous affirmiez votre position dans
cette affaire et que vous la traduisiez en actes. Comment, en effet, Monsieur Pemezec pourrait-il
encore représenter l’UMP aux prochaines législatives et même, comment pourrait-il simplement rester
membre de votre parti si vous êtes résolument et sincèrement anti frontiste ?
Dans cette affaire, chacun doit prendre ses responsabilités ; je le fais aujourd’hui en vous adressant
cette lettre et j’espère que vous saurez prendre les vôtres demain, comme vous l’avez d’ailleurs fait
récemment avec Christian Vanneste.
Il en va de l’honneur de la République et de la dignité des élus qui la représentent.
Je vous d’agréer, monsieur le Secrétaire Général, l’expression de mes sentiments les plus
républicains.
Benoît Marquaille
Conseiller municipal du Plessis Robinson
Conseiller Régional

Présidentielles : débat mercredi à Chatillon

samedi 18 février 2012

« 60 engagements pour la France » : à l’invitation de Martine GOURIET, conseillère générale PS de Châtillon, venez en débattre avec Arnaud FAURE, professeur d’économie, mercredi 23 février, salle Gabriel Péri, au 25 de la rue du même nom.

Nicolas Sarkozy déclare sa candidature pour les Présidentielles

mercredi 15 février 2012

On allait voir ce que l’on allait voir. Résultat : bof… Encore un coup pour rien. Le joueur de bonneteau n’y est plus.

Demandez le programme !

samedi 11 février 2012

Ce week-end des 10 et 11 février, les Châtillonnais qui le souhaitent pourront se procurer auprès des militants du Parti Socialiste le programme de François HOLLANDE pour les prochaines Présidentielles, 60 propositions pour « changer maintenant ». Samedi devant les supermarchés Carrefour Market, Dia, Simply Market. Dimanche sur le marché de Châtillon. Au total, ce sont 14 000 programmes qui seront diffusés sur la ville ce week-end et dans les prochains jours.

Prochain Conseil municipal de Châtillon : mardi 8 février à 19h30 à la Mairie

lundi 6 février 2012

Principal sujet à l’ordre du jour, le débat d’orientation budgétaire de la ville de Châtillon pour l’année 2012.

Dernière minute : la famille sri-lankaise sera régularisée

samedi 4 février 2012

La Préfecture vient de joindre Martine GOURIET (Conseillère générale PS de Châtillon) pour lui annoncer que la famille sri-lankaise sera régularisée dans les tous prochains jours Cette victoire est aussi celle de centaines de Châtillonnais et de Châtillonnaises qui se sont mobilisés (pétitions, manifestations) pour une décision de simple bon sens. Merci à elles et à eux.