CANTONALES : MARTINE GOURIET REELUE AVEC 52% DES VOIX

Martine GOURIET a été réélue dimanche soir avec un peu plus de 52% des voix contre son adversaire UMP-Nouveau Centre, le sarkozyste Jean-Paul Boulet, encor…boulé aux cantonales et ceci pour la troisième fois de suite… C’est ce que l’on peut appeler, comme au cinéma, un comique de répétition…

Cette victoire de toute la gauche et des écologistes est aussi la victoire de la morale contre une droite qui se sera comportée de façon indécente pendant cette campagne vis-à-vis de la candidate du PS et de son suppléant, Patrick Widloecher, encore villipendiés tous deux dans des termes insultants lors du dernier meeting de l’UMP, tenu jeudi soir à l’école Marcel Doret. La défaite d’Isabelle Balkany à Levallois entre dans cette moralisation de la vie politique  de plus en plus souhaitée par les électeurs des Hauts-de-Seine.

A l’annonce du résultat final, Martine Gouriet et son suppléant sont montés sous des applaudissements nourris sur la tribune érigée dans le bureau de vote centralisateur situé salle du théâtre municipal, bientôt rejoints par Jérôme Desquilbet (Europe Ecologie- Les Verts) et Jocelyne Le Métayer (Front de Gauche) venus ainsi partager la victoire qui était aussi la leur. Martine Gouriet en a profité pour remercier les militants du PS et les sympathisants pour leur investissement dans la campagne ainsi que tous ceux qui ‘l’ont soutenu pour le deuxième tour, électeurs écologistes, du Front de gauche et, sans doute aussi de nombreux électeurs du Modem rebutés par les postures ultra droitières de l’UMP. Elle a également souligné la force de la démarche de propositions du Parti Socialiste, l’esprit de construction contre l’invective permanente.

C’est aussi une défaite pour Jean-Pierre Schosteck

Cette victoire est d’autant plus méritante que plusieurs milliers de nouveaux habitants sont venus s’installer à Châtillon depuis la dernière élection de 2004, habitants chez lesquels le Parti Socialiste a su conforter ses positions, et que Jean-Pierre Schosteck, quasi invisible au début de la campagne électorale, s’est fortement investi les 15 derniers jours en envoyant notamment de nombreux courriers aux domiciles des électeurs châtillonnais. Du coup, la défaite de Jean-Paul Boulet devient aussi la sienne dans cette campagne électorale qu’il aura vue comme, en quelque sorte, un dernier test avant les prochaines élections législatives. Cela augure bien pour l’avenir de la gauche et des écologistes à Châtillon, avec en ligne de mire les Présidentielles et les legislatives de 2012 puis les Municipales de 2014.

Une réponse à “CANTONALES : MARTINE GOURIET REELUE AVEC 52% DES VOIX”

  1. Seb dit :

    Le facile jeu de mot sur Monsieur Boulet est déplacé.
    On attaque des idées non des personnes.

    Bravo quand même pour cette victoire et vivement 2012 pour la France et 2014 pour Chatillonnn1

Laisser un commentaire