Martine AUBRY lance à Clamart un Appel pour une autre politique du logement

« La droite s’interroge de savoir si on doit supprimer l’impôt sur la fortune, l’ISF, nous, les socialistes, on réfléchit à la question des logements sociaux. Visiblement, nos préoccupations ne sont pas les mêmes » a déclaré Martine AUBRY cette après-midi à Clamart, en présence de nombreux maires venus de toute la France (Delanoë de Paris, Cohen de Toulouse, Hazan de Reims, etc.). Une salle pleine à craquer et aussi de nombreux journalistes de la presse écrite, une cinquantaine de photographes et plusieurs chaînes de télé (TF1, Canal+, etc.) pour couvrir l’évènement.

Il s’agissait  pour l’occasion de lancer un appel  national pour une autre politique du logement. Sans logement, il est en effet plus difficile de trouver un emploi et sans emploi, il est difficile d’obtenir un logement. Il faut sortir de ce serpent qui se mord la queue…

150 000 logements sociaux supplémentaires par an

Pour cela, Le Parti Socialiste s’engage à créer chaque année 150 000 logements sociaux supplémentaires à prix abordable, mais aussi, à ce qu’un tiers de chaque nouveau projet de construction immobilière soit réservé aux logements sociaux, à identifier les 2 millions de logements actuellement vides et à en favoriser la remise en location ou la vente, et enfin, à accroître les moyens consacrés à l’acquisition des réserves foncières disponibles pour réaliser des logements.

Bien entendu, en face de ces engagements du Parti socialiste, l’Etat devra lui aussi en assumer un certain nombre. Car, sans l’action de l’Etat, les communes ne pourront pas toutes seules régler ce problème crucial du logement. Un seul chiffre par exemple qui témoigne de l’étendue du problème : à Châtillon, où 50% des ménages, soit plusieurs milliers, remplissent les conditions pour bénéficier d’un logement social, plus de 1000 demandes sont actuellement en instance…

La conférence de presse avait été précédée d’une visite avec Philippe Kaltenbach, le maire de Clamart, de quelques réalisations exemplaires de programmes neufs dans le parc social de la ville. La manifestation s’est terminée par une photo sur les marches d’escalier de la salle Hunnebelle des candidats aux prochaines cantonales dans le 92 rassemblés autour de Martine Aubry.

Laisser un commentaire