Retraites : pousser encore les 15 et 23 septembre

La participation aux actions et aux manifestations contre le projet du gouvernement sur les retraites a dépassé nos espérances. Ceux qui étaient sur place au défilé parisien, on pu constater que le chiffre de 80 000 manifestants annoncé par la Préfecture de police de Paris était une véritable galéjade. De l’avis général, il y en avait facilement trois fois plus. Pour la première fois depuis longtemps, vu l’importance de la foule, la manifestation a du être dédoublée et emprunter deux boulevards différents. Les socialistes et sympathisants socialistes des Hauts-de-Seine auront été nombreux à défiler avec les élus socialistes du département derrière la banderole de la fédération du Parti Socialiste  du 92.

Le lendemain, on a appris par la bouche de Nicolas Sarkozy que la droite et le patronat cédaient quelques broutilles. Mais, l’essentiel de leur réforme reste en l’état. Il faudra les 15 et 23 septembre prochain redoubler d’efforts pour stopper cette réforme antisociale qui pénalise encore une fois, en premier, les moins riches et les femmes. Quant à ceux qui ont bâti leurs richesses grâce au travail et à la productivité des salariés et qui vivent de leurs rentes, le projet du  gouvernement ne leur demande rien !

Ensemble, exigeons le maintien du droit au départ à la retraite à 60 ans. Annuités requises effectuées ou pas, cela doit rester le choix des salariés.

Laisser un commentaire