Archive pour octobre 2009

Non, non, non,non… Si, si, si, si !

dimanche 18 octobre 2009

Dans le premier numéro d’une nouvelle newsletter de l’UMP, « L’Echo de la 12ème circonscription des Hauts-de-Seine« , où l’on peut voir en première page, les photos, côte à côte, des frères ennemis, Pemezec et Schosteck, ce dernier affirme qu’à Châtillon, « pour l’opposition, c’est non, encore et toujours non !« . Rebelote en page 4 : « L’opposition dit non, non, non, non, non… » au sujet du projet Coeur de Ville.

Ceci dit, pour celui qui prend la peine de lire le compte rendu du dernier Conseil Municipal, certes moins diffusé aux Châtillonnais que la newsletter de l’ UMP, il lira dans la partie consacrée à  la concertation menée ces derniers mois sur le projet Coeur de Ville, la liste des propositions de l’opposition municipale, visiblement intégrées dans le projet remodelé… Et pour celui qui prend la peine de faire un petit calcul, il enregistrera également que lors du dernier Conseil Municipal du 23 septembre 2009, il y aura eu 24 votes sur des sujets divers et variés et que sur la totalité de ces votes, l’opposition aura voté 19 fois oui, contre seulement 2 fois non et 3 abstentions. On est loin du « non, non, non » supposé de l’opposition.

Monsieur le Maire, vous mentez à vos administrés. Oui, oui, oui, oui, oui…

Exercices démocratiques

dimanche 4 octobre 2009

Au Parti socialiste, on fait d’abord confiance aux militants et aux citoyens. Deux votes ont eu lieu cette semaine qui confirment la démarche démocratique de ce parti.

Le premier scrutin a eu lieu jeudi en interne au Parti socialiste. Les adhérents à 68% contre 26% (et 6% d’abstention) ont adopté le principe de primaires ouvertes pour désigner son ou sa candidat(e) aux élections présidentielles de 2012. On est loin ici de la désignation par acclamations, fin 2007 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, du candidat Sarkozy qui s’était auparavant autoproclamé candidat UMP à la présidentielle…

Les adhérents socialistes ont aussi adopté jeudi dernier le principe de non cumul des mandats à 72% contre 21% et 7% qui se sont abstenus.

A Chatillon les résultats ont été proches des résultats nationaux, les primaires receuillant 63% des votants contre 33% et 4% d’abstention, le non-cumul des mandats, receuille pour sa part 77% des suffrages contre 17% et 6% d’abstention.

Autre scrutin, le référendum populaire contre la privatisation de La Poste. Plus de 2 millions de personnes ont voté en France le week-end dernier, la privatisation étant massivement repoussée par plus de 95% des votants. A Chatillon, ils ont été 97% à se prononcer contre la privatisation, alors que près de 700 Chatillonnais et Chatillonnaises se sont déplacés pour voter.

Deux beaux exemples de pratiques démocratiques.