Archive pour novembre 2008

La Motion présentée par Martine Aubry en tête…

samedi 15 novembre 2008

Avec 36% des votants la motion présentée par Martine Aubry est arrivée en tête à Châtillon.
Les motions présentées par B. Delanoë, le pôle écologique, Benoit Hamon, Gérard Collomb/Ségoléne Royal ont respectivement obtenus 21%, 5%, 14% et 24%.

6 NOVEMBRE : LA DÉMOCRATIE POUR DE VRAI…

lundi 3 novembre 2008

Beaucoup de leaders politiques de droite comme du centre, voire parfois de certains petits partis de gauche, n’ont que le mot démocratie à la bouche. Sauf lorsqu’il s’agit du fonctionnement de leur propre parti. Ainsi, il y a deux ans, Nicolas Sarkozy s’était auto-nommé à la tête de l’UMP, puis dans la foulée, candidat de ce même parti à la Présidentielle. Un rassemblement organisé à la Porte de Versailles avait donné lieu de quitus au candidat « autoproclamé ». On n’est jamais si bien servi que par soi-même, pourrait être la devise de Nicolas Sarkozy.

Au Parti Socialiste, si nous avons quelques défauts, on ne peut pas nous accuser de fouler la démocratie aux pieds quand il s’agit de désigner un Premier secrétaire du Parti ou un candidat à une élection. Quelle soit locale ou présidentielle, chaque candidat représentant le Parti Socialiste est désigné par un vote à bulletin secret de tous les adhérents. C’est ainsi que Ségolène Royal avait été choisie comme candidate lors de la derniére Présidentielle. Ainsi, le 6 Novembre prochain, de 17h00 à 22h00, les 233 000 adhérents du parti Socialiste, tout du moins ceux qui sont à jour de leur cotisation, pourront choisir entre six motions : celle de Delanoë, Aubry, Collomb, Hamon, Pupunat ou Caresche, et voter pour celle qui lui convient le mieux.

Après les Congrès fédéraux du Parti Socialiste qui se tiendront dans chaque département les 8 et 9 novembre, le Congrès national lui se déroulera le week-end suivant, les 15 et 16 novembre dans la ville de Reims, reprise à la droite lors des dernières municipales.
Et c’est seulement le 20 novembre, voire le 21 s’il y a besoin d’un deuxième tour, que l’on connaitra le nom du ou de la secrétaire du Parti Socialiste, là-aussi, à l’issue d’un scrutin à bulletin secret organisé dans toutes les sections.
Tous ces votes feront suite à de multiples discussions et débat en interne. à la section de Châtillon, une séance de débats a été tenue le 11 septembre sur les contributions, textes qui après fusions, ont donné lieu aux six motions en question. Puis, deux séances de débat sur les motions ont été tenues les 9 et 16 Octobre. Au cours de ces débats, chaque motion a pu, à son tour, présenter son texte et son projet.

Alors, les médias et journalistes à la botte du pouvoir peuvent bien se gausser des désaccords au sein du PS. En fait de désaccords, ce sont tout simplement des façons différentes d’envisager les choses et c’est tout à fait normal en démocratie que tout le monde ne soit pas complétement d’accord sur tout. La droite qui organise son fonctionnement interne à la soviétique des années soixante ferait bien de prendre des leçons de démocratie interne au Parti Socialiste.
En tout cas, les socialistes, après ces débats et ces votes, sauront, ne vous inquiétez pas, se rassembler pour combattre avec le plus d’efficacité possible la politique de classe de Nicolas Sarkozy qui, au final, et malgré ses gesticulations et ses discours contradictoires, favorise toujours et sans coup férir, les riches au détriments des plus pauvres et même maintenant, des couches moyennes touchées de plein fouet par la crise financière et ses conséquences économiques.
A bientôt pour les résultats des votes au sein du Parti Socialiste.