Nos meilleurs voeux pour 2008

La Section du Parti Socialiste de Châtillon vous souhaite une bonne et heureuse année 2008; santé pour vous et vos proches et réussite pour vos projets personnels et professionnels.

Beaucoup de Châtillonnais et de Châtillonnaises ont rejoint la section du Parti Socialiste en 2007, triplant ainsi ses effectifs. Nous disposons ainsi d’une base militante améliorée pour aborder les deux batailles électorales du premier trimestre à Châtillon : les législatives du 27 Janvier et du 3 Février, et les municipales du 9 Mars et du 16 Mars.

En votant et en appelant vos voisins, vos amis, à voter le 27 Janvier pour Philippe Kaltenbach/Martine Gouriet vous donnerez un avertissement de portée nationale à la politique de Sarkozy, de casse des conquêtes de l’aprés Libération ( retraites, protection sociales, etc…) et vous montrerez que vous en avez assez des politiques de droites dans les Hauts-de-Seine qui bafouent les droits et les règles élémentaires de la démocratie. Sarkozy – Schosteck – Pemezec, c’est la même bande avec les mêmes méthodes : tous pour les riches, les autres devant se contenter de vivoter ou, pour les plus pauvres, de la charité. Sans remettre en cause l’économie de marché, les Socialistes souhaitent réguler le marché et mettre en place des garde-fous qui permettent notamment aux citoyens de se faire entendre, de se protéger contre les aléas de la vie ( maladie, chomage,etc…) et aux plus faibles de pouvoir vivre décemment. Dites le avec nous le 27 Janvier.

Les élections municipales, un mois seulement aprés les législatives doivent permettre, aprés 1/4 de siécle ininterrompus de régne de la droite à Châtillon, d’ouvrir enfin les fenêtres de la démocratie, de construire ensemble une ville pour tous, équilibrée, équitable et durable, et arrêter la politique à courte vue de Schosteck, avec les résultats que l’on connait : une ville disparate, bétonnée, sans réelle organisation, manquant cruellement d’équipements sociaux ( créches, terrains de sports, salles pour les jeunes, etc….) et laissant les gens en difficultés sur les bas côtés de la route.

Majoritaire aux élections cantonales  de 2004 sur la ville avec 53%, battue seulement de 200 voix (10 par bureau de vote…) au deuxiéme tour des Présidentielles de 2007 la gauche doit l’emporter à Châtillon. A condition d’avoir un bon programme, nous l’avons, d’être unis dés le premier tour avec toutes les forces de la gauche, nous y travaillons avec un réel espoir d’aboutir, et que chacun d’entre nous s’implique dans la campagne pour convaincre ces dix electeurs par bureau de vote de voter cette fois pour la liste de gauche, Châtillon Avenir. Nous comptons sur vous et sur votre engagement.

Premier rendez-vous de l’année : le 8 Janvier à 20h30, 25, rue Gabriel Péri où notre tête de liste Martine Gouriet vous présentera ses voeux pour cette nouvelle année.

Laisser un commentaire